L’as du Fallafel

Avez-vous déjà observé l’immense queue qui s’étendait au 34 rue des Rosiers ? Je trouvais cette accumulation de touristes, de parisiens, de maraisiens (habitants du marais) complètement folle, sachant qu’au moins cinq restos de fallafels se partagent la rue, mais ça c’était avant vendredi dernier 🙂

lAs-du-Fallafel-e1351423853537

Chouchou était en congé et voulait qu’on mange ensemble. Il a donc bravé la queue et le froid pour me retrouver place des Vosges avec ces fallafels tous beaux et (plus) tous chauds. Et j’ai enfin compris pourquoi ces braves gens passaient des heures dans la file: 3 fois plus de boulettes que dans un fallafel ordinaire, une sauce succulente, des légumes croquants et un pain parfait. J’avais testé ceux qui étaient autour, ma fois pas mauvais, mais il faut bien reconnaitre que celui-ci, c’est l’AS !

6a010536a07d60970b01156f3a4da0970c-800wi

Par contre, un petit conseil: ne mangez pas à l’intérieur ! Le resto est blindé, les serveurs pas très agréables, les plats autour de 20 euros et les sandwichs 3 à 4 euros plus chers sur place. Je vous conseille:

– la place des Vosges, qui est somme toute plutôt classe

La-place-des-vosges-paris

– Les bancs des archives nationales (fermé le dimanche) avec une petite visite du jardin en balade digestive !

Archives-nationales-paris-20-prieure-hotel-marais

Bon appétit !

Advertisements

Les heures pas si heureuses de Paris

Du 22 au 24 mai, des happy hours culinaires réservés aux gourmands amoureux de Paris.

La phrase accrocheuse de la mairie de Paris vend du rêve. Me voilà donc partie, toute guillerette, à l’hôtel de ville, récupérer le précieux passeport qui me permettra de profiter de ces formidables mises en bouche aux noms salivants: tartare de mangue et de daurade marinée, aiguillettes de poulet sur son émulsion de miel, toast de courgette au maroille (oui là c’est mon côté nordiste qui ressort). Deuxième bonne surprise: le bag “les heures heureuses” qui contient une gourde, un verre, un plan des fontaines de Paris (précieux sésame pour une joggueuse). Je suis ravie.

les-heures-heureuses-de-paris-8070283

Jusqu’à hier… Ma collègue et moi partons à l’assaut des restaurants du 4ème: 1er restaurant: des bouchées mi-nu-scules ! à 2 euros la portion, on grignote du bout des dents

93093-les-heures-heureuses

2ème resto: on part à la Mosaïque, pour le U.S. hot dog, une valeur plutôt sûre ! Ouf, un demi hot-dog et un bon verre de coca !

3ème resto: ah bah on le trouve pas…

Conclusion: on est trempées, on a faim, on rentre.

Une copine de la mairie me confesse que l’événement  a été organisé par une stagiaire, qu’un quart des restos a fermé. Puis l’ouverture en semaine de 17h30 à 21h c’est un peu short quand même…

Donc voilà un peu déçue ! Une idée bonne sur le fond qui permet de découvrir plein de nouveaux coins mais encore du boulot niveau organisation !

Et vous ? Vous avez testé ? Qu’en avez vous pensé ? N’hésitez pas à envoyer vos photos ! 🙂

(Le blog du Parisien a testé ! Le feedback ici )